Comment obtenir un crédit sans apport ?

07 Juin 2019 / jean-pierre
crédit sans apport

Que ce soit pour financer un projet ou pour des besoins d’argent rapide, faire un prêt auprès d’un organisme financier a toujours été une solution salvatrice. Cependant, beaucoup d’organismes restent intransigeants sur le fait que sans apport, cet emprunt ne peut être octroyé. Bien qu’il s’agisse d’un critère exigé par les banques, il ne faut pas perdre tout espoir, car il existe des cas où l’organisme prêteur accorde le prêt sans apport.

Quels sont les bons arguments pour l’obtention du prêt ?

Les banques n’ont pas totalement fermé leurs portes aux particuliers qui désirent faire un prêt immobilier sans apport. En effet, c’est une situation assez délicate, mais si le demandeur dispose d’assez d’arguments pour justifier l’absence de cet apport alors il peut bénéficier de cet emprunt. Il doit donc avoir un bon dossier, c’est-à-dire qu’il doit s’agir d’une personne n’ayant pas fait l’objet d’un endettement. Une telle conduite est très observée par la banque. Ensuite, l’organisme financier va examiner sa situation professionnelle. En ce sens, il ne doit pas s’agir d’un chômeur. Par ailleurs, une employée liée par un contrat de travail CDI a beaucoup plus de chance de se voir octroyer un tel privilège qu’un salarié en intérim ou CDD. Enfin, l’organisme financier estime plus les demandeurs qui ont un second garant pour l’octroi de ce crédit sans apport.

À qui s’adresse le prêt sans apport ?

Le crédit sans apport s’adresse tout particulièrement à certaines catégories de demandeur comme les jeunes récemment entrés dans la vie professionnelle et qui n’ont pas eu le temps d’économiser. Ensuite, il y a les particuliers qui disposent d’une solide épargne appuyée d’une assurance vie, de pierre-papier ou de portefeuille d’action. Ces derniers souhaitent également s’approprier d’une propriété tout en conservant leurs placements. De ce fait, une demande de crédit sans apport s’avère être une stratégie intéressante pour protéger son placement surtout si le taux de ce dernier est assez élevé. Après il y a les investisseurs en locatif. Ce sont des particuliers qui désirent financer leurs projets par crédit sans apport. De cette manière, les intérêts seront déductibles des loyers et des recettes locatives pour une location meublée. Cela s’explique par le fait que plus ces derniers empruntent, plus ils déduisent et plus ils diminuent leurs bases imposables.

Comment convaincre l’organisme financier ?

Après avoir étudié les dossiers du demandeur, la banque va sans nul doute consulter ce dernier pour un entretien avant de statuer sur une quelconque décision. C’est durant cette entrevue avec un banquier que le client doit justifier sa demande de prêt immobilier sans apport. S’il s’agit d’un jeune tout récemment entré dans la vie active alors il peut argumenter son manque d’apport en présentant une situation professionnelle stable qui lui permettra de prouver sa solvabilité. La demande en l’absence de cet apport peut être également justifiée en expliquant la survenance d’un événement majeur comme le divorce ou encore une maladie. Cependant, la situation financière compte avant tous et ces motifs ne serviront que d’appui. En ce sens, en plus de ces raisons qui peuvent sembler être valable, la banque va vérifier s’il s’agit d’un employé en CDI et n’ayant jamais eu un compte découvert ni d’incident de paiement. Dans ce genre de circonstance, le client pourra devenir un candidat potentiel pour l’emprunt.

Articles récents
22 Juil 2019

Les conditions à remplir pour obtenir un prêt personnel

Tout le monde peut en principe souscrire un prêt personnel. Cependant, les banq...

10 Juin 2019

Obtenir un crédit rénovation habitat en Belgique

Un logement implique souvent de nombreux travaux. Dans ce cadre, obtenir un fina...

14 Mai 2019

Le rachat de crédit : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à regrouper pl...